Foyer MIR

12 juillet 2019 0 Par admin

La chicha est également connue sous l’appellation narguilé, ghelyan ou houka. C’est une forme de pipe à eau de grande taille servant à fumer. Elle a vu le jour en Afrique avant d’arriver en thailande et au Moyen-Orient. Ce n’est que dans les années 80 qu’elle est devenue classique dans l’ue et aux etats-unis. Le narguilé peut être utilisé seul ou à plusieurs. Une chicha n’est infaillible que lorsqu’elle est entièrement étanche. Toute fuite pourrait affecter le contentement selon les fumeurs expérimentés. Pour tester l’étanchéité d’un appareil, il faut tout d’abord enlever le foyer, combler le trou avec un doigt et ensuite aspirer directement à la sortie. Si l’individu n’a pas pu aspirer de l’air, le narguilé est étanche donc de qualité correcte. En opposition, il est conseillé de changer d’appareil afin d’améliorer la séance.

 

Disponible

 

Pour fabriquer suffisamment de vapeur professionnelle sans bruler le tabac à chicha, il est nécéssaire de choisir un foyer de taille moyenne. Les narguilés classiques sont munis de vase en matière plastique. Mais pour augmenter les sensations, il est conseillé de choisir un réservoir fabriqué grâce au verre de laboratoire. Le choix du volume de sortie dépend de l’habitude de consommation de chacun. En vue d’une séance avec assez d’individus, il est nécéssaire d’opter pour une chicha doté de plusieurs tuyaux. Pour un usage en solo, même un accessoire à sortie unique fera l’affaire. Les divers genres de foyer chicha. Même si l’usage premier de la famille pour chicha reste identique aux divers foyers, chacun d’entre eux est fabriqué de façon différente. Grâce à ces différences de conception, chaque fumeur de chicha pourra s’orienter en direction du foyer qui sera le plus adapté aux sensations recherchées. En céramique ou en terre cuite, le foyer chicha classique est le premier des foyers ! Au départ, son but était simplement de contenir le tabac de la chicha et permettre sa combustion. Depuis, celui-ci à vu son utilisation évoluer, il devient également un élément décoratif et à l’aide de son nouveau look, il permet de contenir plus de tabac et rallonger la durée des sessions de chicha. Certains foyers pour chicha traditionnels offrent également la possibilité de mixer les goûts, sans pour autant mélanger le tabac. Le foyer classique est sûrement le plus ancien des foyers. Généralement, c’est celui-ci que l’on trouve dans les boites à chicha des pays du monde. Ceux de forme plate incluent que très peu de tabac et dispose de plusieurs trous dans le fond. Le foyer classique existe désormais sous différentes matières mais aussi sous différentes formes.

Le foyer Phunnel.

Il possède un unique trou central avec une surface relevée et permet un afflux d’air plus important que sur les foyers plats classiques où le tabac obstrue l’arrivée d’air. Ce genre de foyer est le plus facile à utiliser et existe sous différentes forme ou matériau tel que le matière silicone ou le verre. Son trou central permet l’utilisation des roches minérales et de tabac juteux sans courir le risque que le goût de votre chicha n’altère votre colonne et votre vase.

Le foyer vortex.

Le foyer pour chicha vortex est apparu simultanément que le foyer phunnel. Les chicheurs recherchent encore plus de sensations et d’arômes. On retrouve la même hauteur que le foyer pour chicha classique mais les trous du vortex sont situés en hauteur dans la colonne centrale, colonne reprise sur le phunnel. L’intérêt de cette conception est la fusion entre la coutume de la famille classique combinée à ce besoin de meilleures saveurs de la famille phunnel.